Actualités

Logement neuf

Logement neufMars 2017

Les promoteurs confiants pour 2017

Malgré la hausse des prix de vente des programmes neufs, l'année 2017 s'annonce plutôt bien pour le neuf. En effet, la demande reste forte et on constate une baisse sensible du nombre de logements invendus.

Après le premier trimestre, tous les clignotants sont au vert avec une demande de logements en hausse, plus de mises en chantier, une baisse du stock des invendus… Les promoteurs sont aussi nombreux qu’en octobre 2016, période historique des taux de crédit bas, à considérer que la demande de logements neufs reste forte. 

Des dispositifs favorables

Le marché est toujours dynamisé par le prêt à taux zéro (PTZ) et le dispositif Pinel destinée à l’investissement locatif qui a représenté au 3e trimestre 2016 54% des ventes de logements neufs. De plus, les taux d’intérêt très compétitifs profitent aux ménages qui conservent un pouvoir d’achat immobilier élevé.

Moins de stocks d’invendus

Les promoteurs constatent une baisse de leur stock de logements invendus grâce aux programmes qui se commercialisent plus rapidement. Le marché est consolidé par un nombre de mises en chantier quasi stable.

Attention à la hausse

La tendance observée depuis le 3e trimestre 2016 est la hausse du prix moyen des logements neufs mis en vente. Selon les promoteurs, les logements neufs se sont vendus en moyenne 4.113 € le m² hors stationnement, soit une hausse de 3,4 % par rapport au 3e trimestre 2015. Une hausse essentiellement expliquée par l’augmentation du prix des terrains tirée par la reprise du marché immobilier.

Crédit immobilier

Crédit immobilierMars 2017

2017 la hausse des taux se confirme !

Depuis le début de l’année, les taux de crédit immobilier remontent mais restent proches de leur plus bas niveau historique. Et malgré la hausse du prix des logements les acquéreurs montrent toujours autant d’enthousiasme.

En janvier le taux d’intérêt moyen était de 1,38 %, légèrement au dessus du record absolu de novembre 2016 où il s’établissait à 1,31 %. Toutes durées confondues, ce taux était à 1,49 % en février 2017 et 1,89 % au 20 mars. On  constate donc que la tendance à la hausse est bien installée dans le paysage immobilier français.

Rien de dramatique

En février 2016, une période déjà considérée comme favorable, le taux moyen était de 2,07 %. Les conditions de crédit n’étant pas sérieusement affectées, la solvabilité de la demande est préservée.

Quelles que soient les durées de remboursement, cette hausse impacte toutes les demandes. On note tout de même que les ménages les plus jeunes et les plus modestes avec en faible apport personnel ne sont pas plus impactés par cette remontée des taux.

Les prêts s’allongent

La durée moyenne de remboursement a atteint 214 mois en février 2017, soit trois mois de plus depuis le début de l’année. Sachant que pour une même mensualité, une durée plus longue permet d’emprunter plus, les emprunteurs allongent leur remboursement pour amortir la hausse des taux liée à la hausse des prix. Le marché est toujours dynamique avec une hausse du prix du mètre carré qui monte de 3,6% sur l’année 2016.

 

Crédit immobilier : les taux au 20 mars 2017 en Rhône-Alpes

 

 Moyenne

 Minimum

 10 ans

 1,14 %

 0,82 %

 15 ans

 1,45 %

 1,05 %

 20 ans

 1,63 %

 1,20 %

 25 ans

 1,95 %

 1,45 %

Taux bruts, hors assurance et coût des garanties. 

Pour obtenir des conseils gratuitement sur vos capacités d’emprunt, contactez notre partenaire.